Mali, lutte contre Daech, Corps de réaction rapide-France au menu du dernier numéro de la Revue Militaire Belge

L’Institut royal supérieur de défense (IRSD) a sorti le dernier numéro du mois de juin de la Revue Militaire Belge de 111 pages. Cette revue s’adresse tant aux militaires qu’aux civils pour les informer sur les réalités et les enjeux dans le domaine de la Défense au niveau national et international. Pour ce nouveau numéro, les sujets sont une nouvelle fois riches et denses.

Le général de brigade Éric Harvent évoque son commandement au Mali et le docteur Didier Leroy parle de la Belgique et Daech. Un article est également consacré à la contribution belge à l’état-major du Corps de réaction rapide français. Le chef de la Composante Terre, le général-major Marc Thys, est également l’auteur d’un article en néerlandais sur les capacités de la Défense belge. Plein d’autres sujets sont à découvrir…

Par ailleurs, trois nouveaux membres rejoignent le comité de rédaction de la revue:  l’amiral de flottille e.r. Georges Heeren, ancien commandant de la Composante Marine entre 2015 et 2016, le général de brigade e.r. Henri Badot-Bertrand, ancien commandant de feu le 1er régiment d’artillerie de campagne ainsi que du CRR Fr,  et le général de brigade e.r. Philippe Dohet-Eraly, ancien commandant du feu 8ème bataillon Logistique.

RMB14

Publicités

Un nouveau chef pour la Composante Marine

L'amiral Wim Robberecht et l'amiral Georges Heeren (photo Défense belge)
L’amiral Wim Robberecht et l’amiral Georges Heeren (photo Défense belge)

Ce mardi 20 septembre, le vice-amiral Michel Hofman, sous-chef des Opérations et Entraînement, présentait l’amiral de division Wim Robberecht comme nouveau commandant de la Composante Marine. Il succède à l’amiral de flottille Georges Heeren qui quitte la Marine pour prendre sa retraite. Le ministre de la Défense Steven Vandeput et le chef de la Défense le général Marc Compernol étaient présents à la cérémonie, qui avait lieu à la base navale de Zeebrugge

La Défense a tenu à saluer son travail: « Sous le commandement de l’amiral de flottille George Heeren, la Marine a joué un rôle très important sur le plan international, notamment durant les opérations Active Endeavour, l’escorte du porte-avions français « Charles de Gaulle » et à deux reprises lors de l’opération « Sophia ». Ces deux dernières missions relevaient du secours humanitaire destiné aux migrants en Méditerranée et à l’arrestation de passeurs. »

L’amiral Georges Heeren avait pris le commandement de la Marine le 6 mai 2015. Il sera donc resté un peu plus d’un an en place. Il avait succédé à l’amiral de division Michel Hofman, en poste de 2011 à 2015.

Né le 11 décembre 1962, l’amiral Wim Robberecht est entré dès son plus jeune âge dans la marine. En 1990, il occupe la fonction d’Aide de camps du Chef d’Etat-major de la Marine à Bruxelles. Le 5 septembre 2005 il est désigné Chef de Cabinet-adjoint au Cabinet du Chef de la Défense et prend en mars 2007 le commandement de la frégate « Léopold Ier », qui participe à la mission FINUL au Liban au sein de la Maritime Task Force. Il est remplacé par le capitaine de frégate Jean-Marc Claus  le 8 décembre 2008. En 2011, il est Directeur des Opérations de la Composante Marine comme capitaine de vaisseau. En 2015, il était le chef de cabinet de l’ancien patron de la Défense: le général Van Caelenberge.