Le lieutenant-colonel Johan Dillen, nouveau chef de corps du 18ème Bataillon Logistique

crédit-photo BE Defence/18 Bn Log

Le lieutenant-colonel Johan Dillen est le nouveau chef de corps du 18ème Bataillon Logistique, basé à Bourg-Léopold, depuis le 5 octobre dernier. Il succède au lieutenant-colonel Katrien D’Hert, première femme à devenir chef de corps dans la logistique en 2015.

De janvier à juin 2017, le 18ème Bataillon Logistique a été lourdement mis à contribution en Lituanie avec une centaine d’hommes déployés dans un bataillon multinational de l’OTAN sous commandement allemand à Rukla. Il a été relayé le 1er juin par le 29ème Bataillon Logistique de Grobbendonk. Depuis septembre, les effectifs belges de  l’opération enhanced Forward Presence sont fournis par le  4ème Bataillon Logistique de Marche-en-Famenne. Durant ces 5 mois, le lieutenant-colonel Katrien D’Hert a assuré la mise en place de l’opération avec la création d’un grand camp logistique pour fournir tout l’appui logistique au bataillon international.  » Grâce à notre excellente réputation, d’autres pays comme les Etats-Unis et le Canada ont déjà fait appel à nous. Nous sommes réputés pour notre flexibilité et notre professionnalisme, et nous pouvons en être fiers. L’opération enhanced Forward Presence a placé la logistique belge sur la carte du monde », expliquait-elle en juin dernier sur le site de la Défense.

Le lieutenant-colonel Johan Dillen occupait la fonction de directeur technique au Centre de Compétence Matériel Roulant et Armement (CC R&A) de Rocourt depuis 2015.

La cérémonie de passation s’est déroulée en présence de Wouter Beke, président du CD&V, député à la Chambre et bourgmestre de Bourg-Léopold.

 

 

Publicités

L’armée belge met en place un résumé mensuel de ses opérations à l’étranger

crédit-photo BE Defense/Ritchie Sedeyn

Pour la seconde fois depuis le mois de mars, la Défense belge a organisé un point presse sur ses opérations.  Conjointement, on a pu voir apparaître un nouvel onglet sur le site de la Défense « Point Presse opérations » avec la mise en ligne d’un document pdf qui récapitule les différentes opérations de son armée à l’étranger avec 4 axes par opération: but de la mission, nombre de militaires, événement significatif, changement de personnel.

S’il n’y a rien eu au mois d’avril, l’armée belge a réitéré pour le mois de mai en mettant un accent dans sa communication sur la Lituanie où 93 militaires belges sont déployés au sien du battle group allemand dans la ville lituanienne de Rukla. Selon les chiffres fournis par la Défense, le détachement belge en Lituanie  s’est chargé du transport de 496 containers sur 93.890km et de 276 véhicules sur 67.200km. Il a également fait le plein de 274 véhicules non belges. Effectivement l’armée belge a en charge la logistique en particulier pour le détachement allemand. Le 29ème Bataillon Logistique de Grobbendonk doit remplacer aujourd’hui le 18ème bataillon de Bourg-Léopold. Au mois de juillet prochain, le Luxembourg va déployer pour six mois un peloton de « transport » de 22 hommes qui sera intégré dans une compagnie belge. En revanche le Congo a disparu de la liste des opérations. On sait qu’il y a des tensions entre les deux pays et que le Congo a interrompu le Programme de Partenariat Militaire au mois d’avril.

Cette mise en place coïncide avec certaines accusations d’un manque de transparence et de lisibilité sur les opérations militaires belges par certains députés de l’opposition. On peut espérer que cette pratique va s’inscrire dans la durée.

resume_mensuel_des_operations_a_letranger_mai_2017