Remplacement des blindés : La Belgique choisit officiellement le programme français Scorpion

un piranha du 1/3 Lanciers (photo BE Defense)

Le ministre de la Défense Steven Vandeput a annoncé dans un communiqué de presse que la Belgique avait choisi le programme français Scorpion pour le remplacement de la capacité motorisée de la Composante Terre. Ce choix était attendue depuis quelques semaines et a été donc officialisé par le gouvernement belge.

La Belgique va acheter de nouveaux véhicules de combat pour les forces terrestres belges, en coopération avec la France. Avec 1,1 milliard d’euros, il s’agit du plus grand programme d’investissement pour les forces terrestres dans le cadre de la mise en place de la vision stratégique, indique le communiqué du ministère :« L’objectif est d’établir un partenariat fondé sur des véhicules de combat français et belges identiques. La Belgique et la France auront, entre autres, une organisation commune et la formation, l’entraînement et le soutien logistique seront organisés conjointement. »

Ces nouveaux véhicules de combat sont actuellement développés dans le programme français Scorpion et prendront la place des véhicules de combat type Piranha et Dingo actuels. 60 véhicules de combat médians du type ‘’Jaguar’’ et 417 véhicules de combat légers de type ‘’Griffon’’ seront achetés, les moyens de communication ainsi que les pièces de rechange étant compris. Ces véhicules seront les véhicules de base pour la capacité motorisée interarmes de la Défense belge et seront également utilisés dans une version médicale et de reconnaissance. L’entrée en service des véhicules est prévue dans la période 2025-2030 et il est prévu de commencer déjà à court terme avec le développement du partenariat étroit avec la France.

Publicités

6 réflexions sur “Remplacement des blindés : La Belgique choisit officiellement le programme français Scorpion

  1. Bonjour, auriez vous des détails sur les raisons derrière ce remplacement?
    Une connaissance belge m’as informé que les piranha III(C) n’ont étés achetés que très récemment et seront visiblement remplacé après à peine 17 années de service.
    Outre les économies d’échelles et sur la maintenance que cette commande groupée généreras, j’ai du mal à comprendre cette décision qui apparait assez soudaine.
    Aller dans le sens de l’intégration européenne et l’interopérabilité est une excellent chose, mais j’ai du mal à comprendre le besoin opérationnel de l’armée belge.
    Nous ne disposons que de très peu d’infos sur ce sujet en France.

    J'aime

    1. Bonjour, cela ferait plutôt une vingtaine d’années car ces nouveaux véhicules ne vont entrer en service qu’entre 2025 et 2030. Ce remplacement rentre dans le cadre de la mise en place de la vision stratégique du ministre Steven Vandeput présentée en mai 2015. On sait depuis deux ans que le programme français Scorpion est une forte éventualité. La Composante Terre va connaître des changements avec la mise en place d’une capacité motorisée interarmes constituée de cinq bataillons de manoeuvre motorisés, équipés de façon uniforme et complète. D’autre part, la Belgique cherche toujours plus à s’ancrer dans une défense européenne avec des partenariats avec les pays voisins dont la France d’où l’intérêt de participer au programme Scorpion que ce soit militairement parlant ou pour son industrie de Défense.

      J'aime

      1. Je vous remercie de votre réponse.

        Si je résume:

        -Créer un « corp d’armée » qui ferais office de taxi, reco, CP, MedEvac et fire support pour tout le monde (Infanterie, artillerie, ingénieurs)

        -Utiliser les même équipement pour les bataillons (ce qui je suppose n’est pas le cas actuellement)

        -Avancer concrètement dans la défense européenne (point sur lequel la Belgique a toujours été un des pays membre les plus pro-actifs)

        J'aime

  2. C’est à peu près ça. Cette nouvelle capacité motorisée aurait le soutien du génie et l’ISTAR (reconnaissance, renseignement) plus les bataillons de communication et de logistique. Ce serait la Brigade Médiane actuelle qui a récupéré le 12/13 de Ligne, bataillon d’infanterie légère. De l’autre côté, la Belgique va augmenter ses capacités en Forces Spéciales avec la mise en place d’un COS à la française. Selon le plan du ministre, la Belgique a l’ambition de pouvoir déployer à tout moment un battlegroup interarmes de 800 à 1200 hommes. De plus, le ministre voulant moderniser l’armée belge dans son ensemble avec de gros investissements dans l’Air et la Marine, la Terre ne pouvait être délaissée. Ces véhicules seront plus adaptés aux nouvelles missions de l’armée belge et plus modernes et fonctionnels.
    Pour en revenir à la Défense européenne, la Brigade Médiane a signé récemment un partenariat avec la 7ème brigade blindée française en prévision de la participation au programme Scorpion sans aucun doute https://defencebelgium.wordpress.com/2017/04/14/la-brigade-mediane-signe-un-partenariat-avec-la-7eme-brigade-blindee-francaise/

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s