La Belgique veut redynamiser son patrimoine militaire

Le ministre Steven Vandeput lors de la présentation officielle du War Heritage Institute le 8 mai 2017 (photo Musée Royale de l’Armée)

Lors d’une cérémonie le 8 mai, le ministre de la Défense Steven Vandeput a présenté officiellement le War Heritage Institute au public. Cet institut, qui va réunir quatre organismes le Fort de Breendonk, la mission Mémoire et Communication de l’Institut des Vétérans – Institut National des Invalides de Guerre, Anciens Combattants et Victimes de Guerre, le Musée Royal de l’Armée et d’Histoire militaire et le Pôle historique de la Défense, veut redynamiser le patrimoine militaire avec une meilleure mise en valeur et des moyens supplémentaires.

Dans sa vision stratégique, le ministre Steven Vandeput voulait rationaliser l’utilisation des différents organismes constitutifs du patrimoine militaire belge et l’a concrétisé dans une loi votée à la Chambre le mois dernier et la création du War Heritage Institute. La mission principale du WHI sera de valoriser le patrimoine militaire belge, la mémoire des conflits armés sur le sol belge ou impliquant des Belges à l’étranger à travers la gestion, la conservation, la restauration et l’acquisition d’objets, de documents et de témoignages immatériels pour une période qui s’étend du Moyen-âge à nos jours. L’ensemble des collections vont rester la propriété de la Défense et du fédéral mais le nouvel organisme fera appel à des partenariats public-privé ainsi qu’à des partenariats avec des entités locales pour la rénovation et l’exploitation des sites. De nouveaux moyens seront aussi alloués à la recherche scientifique.

En juin prochain s’ouvrira la première exposition officielle, « 75e anniversaire du raid sur Dieppe », organisée par le WHI. Les commémorations du cinquantième anniversaire du char Léopard et du centenaire de la troisième bataille d’Ypres sont également au programme tout comme la restauration du Musée Royale de l’Armée. Le WHI sera présidé dans un premier temps par Michel Jaupart, ancien président de l’Institut des Vétérans (IV-INIG).

Voir le reportage Bx1: http://bx1.be/news/inauguration-du-war-heritage-institute-sur-fond-dinquietude/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s