Le général Compernol au front dans les médias

capture d’écran RTL-TVI

La manifestation des militaires dans la rue a attiré l’attention des médias. Le général Marc Compernol, patron de la Défense, a été invité sur les plateaux flamands. Dimanche, il était sur un média francophone RTL-TVI dans l’émission C’est pas tous les jours dimanche pour débattre avec les chroniqueurs de l’émission et répondre aux questions. Calme et posé, il est monté au front pour défendre une institution en péril, critiquant très diplomatiquement la dernière mesure gouvernementale.

Un plateau favorable aux militaires

Le plateau était plutôt favorable aux revendications militaires à part le journaliste flamand, Jan Segers, très dur envers les militaires au point qu’on se demande s’il connaît bien le dossier Défense. Il n’a pas hésité à dire que c’était toujours les mêmes groupes qui étaient les mieux défendus avec des syndicats puissants et que les militaires devraient être au même niveau que les autres. Qu’a obtenu l’armée belge ces dernières années ? Rien si ce n’est moins de budget, des restructurations, une baisse de personnel… Le plus critique envers le gouvernement a été Michel Henrion qui a été jusqu’à comparer la situation actuelle des militaires à celle des pompiers du 11 septembre:« Imaginez qu’après le 11 septembre, on est tapé dans la retraite des pompiers de New-York ? Les militaires ont été au front dans les rues. La seule récompense qu’ils ont, c’est qu’on tape dans leur retraite. Le gouvernement fait l’inverse du plan Vandeput. » Alain Raviart n’a été guère plus tendre:« C’est une mesure de rétorsion. Le gouvernement fait tout à l’envers. On est dans une situation ubuesque où le ministre veut rajeunir l’armée avec moins de personnel alors que cette mesure va la vieillir augmentant le nombre du personnel. » De son côté Emmanuelle Praet a évoqué la possibilité de changer de secteur pour les militaires après 40 ans, tout en leur apportant son soutien.

Général Compernol: « Je suis fâché »

Le général Marc Compernol a donné la réplique à l’un et l’autre, rappelant que les militaires n’avaient pas tellement manifesté contre le fait de travailler plus longtemps. Il a surtout pointé du doigt le manque de clarté autour de la réforme et l’absence totale de concertation dans ses différentes réponses:« Cela a été assez brutal pour nous. On ne sait pas très bien dans quelle direction on va. Nous sommes dans le flou Je suis fâché. L’âge moyen de l’armée est de 40 ans et on va aller au-delà. Que va-t-on faire des militaires plus vieux si on n’a plus de postes ? Comment on va payer les militaires qui vont rester plus longtemps ? Quel impact cela va-t-il avoir sur le plan stratégique et le budget ? Le ministre sait que j’ai un problème avec cette mesure. Il faut mettre tout le monde autour de la table, ce qui n’a pas été fait, chercher des solutions et avoir un débat serein mais cette mesure a des effets pervers. » Son intervention n’a pas manqué de faire réagir le présentateur de l’émission Christophe Deborsu: » Vous dites qu’on va avoir une armée de vieillards ? », une remarque qui a fait sourire !

Et Vigilant Guardian ?

La question de l’opération Vigilant Guardian a été brièvement évoquée. Le général Marc Compernol a déclaré que l’armée était toujours prête tout en disant sa réticence:« Les militaires dans la rue restent toujours hyper-motivés. J’étais agréablement surpris. Il n’y a pas si longtemps un chef de bataillon me disait que ces hommes avaient passé 29 semaines dans les rues cette année. C’est énorme. J’ai déjà dit au ministre que je n’étais pas un grand défenseur des militaires dans la rue. On est en train de perdre une génération de jeunes officiers et sous-officiers qui ne peuvent pas s’entraîner. » Des arguments qu’on entend régulièrement mais qui n’ont pas pris une ride !

L’intervention du général Marc Compernol a été appréciée chez les militaires, qui se sentent défendus par leurs officiers. Ce n’est pas pour rien qu’en préambule le présentateur Christophe Deborsu a indiqué que le général, arrivé au mois de juillet, était très apprécié de ses hommes. Au départ, il a été prudent face à la nouvelle du rallongement de l’âge de la pension mais depuis, il s’est montré peu à peu beaucoup plus offensif dans les médias, tout en gardant un ton mesuré et diplomate.

Pour voir la séquence dans son entierhttp://www.rtl.be/tv/rtltvi/replay/20-11-2016-general-compernol-son-armee-n-en-peut-plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s